• Mathilde Schopfel

Texte prosaïque

- Mondialisation : le phénomène d'ouverture des économies mondiales et les accords politiques qui s'ensuivent, entraînent l'interdépendance du marché mondial ainsi que les flux migratoires.


- Village mondial (McLuhan 1967) : notre perception de ce qu'est la culture, que nous essayons d'intégrer, est intimement liée aux médias que nous consommons.


- Auto-ethnographie : ce projet, je m'en rend compte, est auto-réflectif. Ce projet me permet de présenter ma propre expérience d'immigration et d'intégration de nouvelles normes, et de conciliation de multiples cultures. Cette auto-ethnographie permet de trouver des similarités avec les immigrants dans ma situation (étudiants internationaux, immigration économique, immigration culturelle, fuite des cerveaux,...)


- "Migrer, une condition d’existence du vivant" (Gilles Clément, Emanuele Coccia, Antoine Kremer, Jacques Tassin, Sébastien Thiéry) : les humains partent vers un nouveau milieu inconnu afin de trouver une situation meilleure, comme les plantes et les animaux.


- Noeud : Dans un sens Ingoldien, l'étudiant international est encré dans un monde vivant comme un noeud. Les différentes lignes culturelles qui forment ce noeud, s'entrelacent pour former une et même culture: un entre-deux de culture.

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Travail final

J'ajoute ici le lien du produit indéfini et continu de mon loci: Tik Tok et aussi le bricollage de mes billets en forme superposés sur un blog de tumblr. https://ethnolocitiktok.tumblr.com/ Tous les p