• Daphné Laflèche

Poème

Haïku

Volaille en vole

Élever et échanger

Une vie oubliée

Le premier vers de ce poème représente la dinde à son état naturel alors que le deuxième vers représente l’élevage intensif. On voit alors que la dinde à un autre rôle, elle n’est plus une fonction de l’écosystème, mais plutôt un produit de l’homme. Il est également intéressant avec le troisième vers de voir que puisque l’animal est retiré de son milieu naturel on oublie d’où elle vient et nous justifions l’élevage intensif avec la distance mise entre le consommateur et la source de nourriture. Il est aussi intéressant de prendre en considération les dindes sauvages et il est pertinent de se demander si nous nous référons à ses dindes qui vivent séparées de l’homme comme sauvage justement parce que l’élevage existe.

9 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

Travail final

J'ajoute ici le lien du produit indéfini et continu de mon loci: Tik Tok et aussi le bricollage de mes billets en forme superposés sur un blog de tumblr. https://ethnolocitiktok.tumblr.com/ Tous les p