• Manuel Charette

Lignes (espace) - l'itinérance


Si l'itinérance représente une façon diférente de vivre le monde que ce que propose le modèle capitaliste (notre mode de vie conventionnel), son existence s'oppose à ce mode de vie normatif, en est un rejet. C'est pourquoi il existe une frontière entre l'itinérance et le mode de vie conventionnel : même s'ils partagent le même terrain, la ville, l'itinérance rend difficilement capturables les flux humains à la manière capitalistique. En ce sens, on peut considérer l'itinérance comme montagne (à la manière de James C. Scott), facilitant la capture de certains flux qui nous échappent dans la plaine.

Cette frontière n'est toutefois pas imperméable. La flèche droite montre le passage des individus d’une « zone » à une autre. Les flèches courbées font état des situations où un individu part d’un mode de vie conventionnel, expérimente l’itinérance et revient dans le premier « monde » et de l’inverse. Il arrive que des itinérants soient réinclus dans la société durant une brève période (en fréquentant une maison de réinclusion, en se trouvant un boulot, etc.) avant de retourner à son mode de vie itinérant. Les flèches creuses, elles, représentent le caractère « non-fixes » des états d’esprit que les individus peuvent avoir. Nos pensées ne sont pas ancrées entièrement dans le mode de vie dans lequel nous nous trouvons. Ainsi, un travailleur standard peut être pris d’une envie de quitté son travail pour avoir plus de liberté, au même titre qu’un SDF peut avoir envie de quitter la rue pour bénéficier d’un plus grand confort matériel. On porte un regard constamment sur l’autre, soit en s’y identifiant ou en s’en distinguant.

Les dernières lignes visibles sont celles en bleu au centre du schéma. Elles sont une ébauche de représentation de la réalité dans l’itinérance. Le point bleu représente les centres de services et les associations (refuges, soupes populaires), autour duquel gravitent souvent les personnes itinérantes. Leurs parcours, tous aussi singuliers que leurs existences, sont représentées par des lignes ayant des formes différentes, montrant les variations dans leur rapprochement/éloignement vers/de ces endroits.




9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Travail final

J'ajoute ici le lien du produit indéfini et continu de mon loci: Tik Tok et aussi le bricollage de mes billets en forme superposés sur un blog de tumblr. https://ethnolocitiktok.tumblr.com/ Tous les p