• Camille Assamankou

Les migrations et la capitalisme: un cercle vicieux

Dernière mise à jour : 9 déc. 2020

Comme loci pour ce semestre, je choisis d’étudier la relation qui existe entre les migrations économiques et le capitalisme. En effet, un débat que j’ai eu avec une amie sur les raisons pour lesquelles les populations de pays ou régions quelconque notamment l’Afrique se déplacent vers des pays ou régions d’accueil notamment l’Amérique ou l’Europe me laissent croire que le capitalisme est l’essence des migrations économiques.

Dans les pays en voie de développement, comme dans certains pays africains, le capitalisme instauré fait qu’en général, les ressources sont concentrées entre les mains d’une poignée d’individus pour différentes raisons au détriment du reste de la population. L’être humain étant en quête continuelle d’amélioration, cette population migrent vers les pays ou zones européennes pour une vie meilleure. Mon constat est que cette main d’œuvre c’est-à-dire les immigrants, permet d’enrichir encore plus ces pays d’accueils et les circuits de migration. Une fois de plus on a un certain nombre de pays sur le globe qui détiennent la majorité de la richesse. Cette nouvelle accumulation de richesse attire donc de plus en plus d’immigrants. On tombe dès lors dans un cercle vicieux : le capitalisme crée les migrations et les migrations entretienent le capitalisme.


13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Travail final

J'ajoute ici le lien du produit indéfini et continu de mon loci: Tik Tok et aussi le bricollage de mes billets en forme superposés sur un blog de tumblr. https://ethnolocitiktok.tumblr.com/ Tous les p