• gbeda055

L'hôpital la nuit ainsi qu'une interprétation musicale

La vieillesse marche main dans la main avec la maladie, du moins, c’est ce que Jeannine Hubert déclare régulièrement. Si son point de vue est incontestablement influencé par son métier d’infirmière, toutefois, pour elle, l’hôpital est le camarade constant de la vieillesse. Son métier d’infirmière l’accompagne dans sa vieillesse alors qu’elle prodigue des soins médicaux journaliers à son mari. Elle exécute elle-même les trois injections quotidiennes de mon grand-père, et me narre régulièrement le coût monétaire ruineux de ces dernières. Son travail gratuit est la condition de la santé financière de son ménage avec mon grand-père.

Souvent, pour éviter la longue attente dans le système de santé public, ils se tournent vers le système privé pour court-circuiter l’attente qu’ils auraient à vivre dans le système de santé publique. Il s’agit d’une dépense supplémentaire dans l’idée de préserver leur santé et leur énergie vitale. Toutefois cette accélération de la réception des soins demande de puiser dans un amas de ressources, fruit de l’énergie vitale capturée il y a deux décennies.

J’ai créé deux pistes sonores pour le devoir de cette semaine, pour exprimer deux pensées distinctes. La première est un paysage sonore de l’extérieur de l’hôpital de Hull la nuit. L’on peut entendre le silence des gens qui luttent pour leur vie et l’absence de tumulte qui caractérise pourtant usuellement les hôpitaux. Cette tranquillité provient possiblement de la présence de la COVID-19 ainsi que de l’heure nocturne de prise de son. La mort, indissociable de la vieillesse rode, silencieuse, aux limites de l’hôpital.



La seconde piste sonore est une interprétation de « Money » de Pink Floyd exécutée en toussant. Je désirais exprimer par sa création le coût de la santé pour ma grand-mère. Le coût s’avère à la fois en termes de soins qu’elle doit prodiguer et de dépenses monétaires pour sa santé et celle de son mari. Ainsi, la santé devient en quelque sorte un bien qu’il faut dépenser pour acquérir ou préserver. Cette question se pose plus ou moins discrètement lors des premières années de vie, toutefois, le vieillissement révèle ce besoin de dépenser pour se préserver.


Source


Chansons

PINK FLOYD (1973). Money, 6 min, 33 sec. [Chanson]. [https://www.youtube.com/watch?v=cpbbuaIA3Ds] (Consulté le 13 octobre 2020).


Entretiens


BÉDARD, Gabrielle (Octobre 2020).  « Entretiens avec Jeannine Hubert », [Propos recueillis lors de conversations par l'auteur], Université d'Ottawa, Ottawa.

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Travail final

J'ajoute ici le lien du produit indéfini et continu de mon loci: Tik Tok et aussi le bricollage de mes billets en forme superposés sur un blog de tumblr. https://ethnolocitiktok.tumblr.com/ Tous les p